Conception & Contraception
Remèdes des Femmes, affaire du couple
Aujourd'hui, la capacité reproductive des femmes est régularisé par des entités externes à elles mêmes. Il y a une méconnaissance profonde du corps des femmes dans un contexte tel que beaucoup d'entre elles ne connaissent pas les emménagogues (les plantes qui font saigner l'utérus). Ceci n'a pas toujours été comme ça. Avant la "modernité", la contraception était quelque chose qui rentrait dans las connaissance des plantes, la préparation des remedes, comme les doses justes d'épices pour que de la nourriture sert à garder un équilibre holistique. Ces recettes étaient notre matrimoine.

Certaines méthodes, les plus anciennes, datent depuis
500 a.C. Les abortifs sont une partie de la culture medicinale gardée par les femmes pendant des siècles. Dans la médecine germaine, ils étaient utilisés l'origan, le thym, le persil et la lavande, en suppositoire ou en infusion; en Perse, la cannelle, la giroflée et la rue. La fougère male était utilisée en France et chez les allemandes.

Pour une grande partie de l'histoire, les femmes étaient accompagnées dans ces pratiques, par les anciennes. En 369 AC, Platon décrivait le pouvoir des femmes sages dans un de ses discours.
Codex Dresde
AUDESSUS Les Mayas ancestrales avaient connaissance des rythmes biologiques et rythmes cosmiques et ses rencontres sexuelles avaient une connotation sacrée.
« Tout a un principe Féminin et un principe Masculin»
Pour les Peuples originaires de la région de Mésoamérique, la notion de fertilité est très importante et a une vision multidimensionnelle. C'est à dire qui comprenne à la personne en elle même, le couple, la communauté, la terre et le cosmos.
Prendre soin de sa fertilité, féminine ou masculine ne peut se faire sans altérité. Le ou la partenaire auront un rôle, une participation car cela concerne le couple, et aura un impact au niveau de la communauté dans laquelle ils habitent.

Par là, je ne parle pas des injonctions ou des interdictions dogmatiques. Il faut comprendre que dans les bases d'équilibre dans les traditions, il est prise en compte, la personne et son environnement. Si le couple prenne soin l'un de l'autre, cette harmonie se reflètera dans ses façons d'échanger avec la communauté. Ce que nous appelons le "bon vivre" - el Buen Vivir.

Nos corps sont loq'olaj, qui ont une dignité, qui méritent respect, qui doivent être appréciés, valorisés, soignés et protégés.

Principes de Base
Un début de compréhension de l'énergétique


Pour le couple, il en est important de garder un équilibre dans le flux de l'énergie vitale dans son corps, selon la nature de chacun.
Dans la zone du corps qui est liée à la fertilité, un homme, pendant son âge adulte aura une nature de tendance fraiche dans son bassin. Tant qu'une femme, adulte, dans son bassin, aura besoin d'un équilibre dans sa nature de tendance chaude.
Les contraceptifs utilisés viendront faire un travail sur ces zones et il est important pour le couple de le prendre ensemble.
Comment ils savaient à quel moment les prendre?
Les Mayas étaient des grands astronomes, toute la vie des peuples Mayas est rythmée par l'observation des astres, des plantes, les saisons des pluies et chaleur. Alors, il est tout naturellement que les rythmes biologiques ne leur étaient pas méconnus. Donc, il était aussi une compréhension du respect et de l'observation des mêmes rythmes dans les personnes en elles mêmes.



LIEN INTERESSANTS
sur la fougère male:
https://booksofdante.wordpress.com/tag/fougere-male-abortive/
sur la giroflée
https://uses.plantnet-project.org/fr/Girofl%C3%A9e_(Cazin_1868)

Made on
Tilda